Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada - Treasury Board of Canada Secretariat
Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels


Profils

 Dr Ian SmithProfil : Dr. Ian Smith

Un scientifique chevronné à l’avant-garde du diagnostic médical non invasif

Le Dr. Ian Smith appartient à la catégorie des scientifiques pratiques aimant mettre la main à la pâte. Dans son domaine, cela représente une qualité recherchée.

Chef de file reconnu internationalement en biodiagnostic, sa carrière au sein du Conseil national de recherches (CNR) du Canada s’étend sur plus de quatre décennies. Le biodiagnostic est un domaine complexe touchant une grande variété de technologies et de champs d’études et dont le dénominateur commun implique la lecture d’informations biologiques au moyen de la résonance magnétique ou d’autres techniques non invasives.

Les réussites d’Ian illustrent les nombreuses occasions innovatrices offertes par la fonction publique à ses chercheurs, leur permettant d’améliorer à la fois la qualité de vie de sa population et d’accroître le prestige du Canada dans le monde. Plus récemment, le gouvernement du Canada reconnaissait l’engagement de toute une vie au service de la collectivité en le décorant de l’Ordre du Canada et en lui décernant le Prix pour services insignes de la fonction publique 2008.

Dr. Ian Smith reconnaît qu'il
est plus facile de réaliser des
progrès technologiques en collaboration.
Sous son leadership, l'Institut a établi des
partenariats tant avec l'industrie
qu'avec des centres hospitaliers
et de recherche, et ce, partout
au pays et à travers le monde

Voir la maladie de plus près

Les recherches d’Ian ont eu pour principal objet l’élaboration de méthodes pour dépister, surveiller et soigner les maladies. Par exemple, au début de sa carrière, il a participé à la recherche sur le développement d’un vaccin contre la méningite infantile. Non seulement ce vaccin a permis de sauver de nombreuses vies, mais les brevets obtenus ont généré des revenus considérables pour le gouvernement. De plus, Ian a joué un rôle de premier plan dans la conception d’un système mobile d’imagerie par résonance magnétique permettant aux chirurgiens d’obtenir des images avant, pendant et après une intervention, améliorant ainsi les résultats postopératoires pour de nombreux patients.

Plus tard, à titre de directeur général de l’Institut des sciences biologiques du CNR à Ottawa, puis en tant que premier directeur général du nouvel Institut du biodiagnostic du CNR à Winnipeg, il a su animer son rôle de gestionnaire de sa vision et de son dévouement. L’Institut a grandement bénéficié de son leadership et est maintenant considéré en tant que leader mondial en IRM, en biophotonique et en développement de techniques de diagnostic non invasives.

L’Institut du biodiagnostic du CNR est également très connu dans le domaine de la commercialisation de la technologie. Il est ainsi à l’origine de sept nouvelles compagnies, dont l’IMRIS, fournisseur réputé d’imagerie médicale de pointe.

Réunir les esprits

Ian reconnaît qu’il est plus facile de réaliser des progrès technologiques en collaboration. Sous son leadership, l’Institut a établi des partenariats tant avec l’industrie qu’avec des centres hospitaliers et de recherche, et ce, partout au pays et à travers le monde. Par exemple, les chercheurs de l’Institut ont collaboré avec des cliniciens du Ross Tilley Burn Centre de Toronto à la mise au point d’un appareil aidant les chirurgiens à déterminer la gravité des brûlures, ce qui permet de trouver le traitement le plus rapide et le plus approprié.

Ian a pris l’engagement de partager son savoir. Il continue de publier des articles alors qu’il en compte déjà plus de 400 à son actif. Il participe à divers programmes universitaires consacrés à la science et travaille en collaboration avec des entreprises, des réseaux de sciences biologiques, des groupes de technologie biomédicale et des organismes à but non lucratif faisant la promotion de l’innovation scientifique. Par exemple, à titre de vice-président ou ensuite de président de l’Organisation internationale de biophysique, il a exporté des ateliers scientifiques dans des pays ayant souffert d’isolement intellectuel et il a fondé un périodique international, le Biophysical Reviews.

L’innovation canadienne sur l’échiquier mondial

Dr. Ian Smith

Ian maintient la tradition au sein de la communauté scientifique du Canada qui consiste à diffuser l’innovation et le savoir partout où ils peuvent être utiles à l’amélioration des conditions de vie de la population canadienne. Ses activités internationales scientifiques incitent à la collaboration et à l’échange des idées. Ils attirent également l’attention sur les efforts scientifiques canadiens tant au niveau national qu’international. Par exemple, l’activité qu’Ian a dû déployer pour pouvoir offrir de la formation en imagerie par résonance magnétique à des radiologistes roumains lui a valu l’Ordre de l’Étoile de Roumanie. Les partenariats qu’il a créés ont aussi attiré à l’Institut des étudiants et des chercheurs de premier rang du monde entier, accroissant son efficacité et son influence globale.

« Je crois en une approche interdisciplinaire pour résoudre les problèmes scientifiques et médicaux, déclare Ian. Ensemble, les physiciens, les chimistes, les théoriciens, les ingénieurs, les biologistes et les médecins peuvent aider à établir un fondement rationnel au diagnostic et au traitement des maladies humaines. »


  • Suivant : Shawn Robinson dit : « J'apprécie les gens avec qui je travaille. Je bénéficie sur une base quotidienne de leur intelligence et de leur enthousiasme, qu'ils soient des scientifiques chevronnés ou des étudiants diplômés. »
  • Voir tous les profils